L'innovation en action

Longtemps annoncée comme une révolution dans les transports, la voiture électrique peine à devenir incontournable dans le quotidien des automobilistes. Avec 100 000 immatriculations depuis 2010, la France est le champion européen de la voiture électrique, mais cette dernière ne représente que 0,25 % du parc automobile. L’essor de la voiture électrique dépendra des innovations technologiques qui se multiplient depuis plusieurs années.

Souvent annoncée, encore peu répandue, la voiture électrique évolue au gré des innovations qui la rendent plus compétitive et abordable pour les automobilistes. 2010 a marqué un tournant avec l’arrivée d’une nouvelle génération de véhicules plus autonomes, mais rouler à l’électricité demeure cher et difficile en raison d’infrastructures qui ne sont pas encore à la hauteur des enjeux. Les choses avancent pourtant avec l’entrée en scène de grands groupes qui investissent afin de truster une place de choix dans ce secteur plein d’avenir.

L’avenir appartient à ceux qui ont une longueur d’avance. C’est vrai dans l’industrie et plus encore dans le secteur de la voiture électrique où la marge de progression est encore forte pour proposer des véhicules aussi pratiques que ceux alimentés à l’essence-gazole, et pas plus onéreux. La course à l’innovation technologique qui fera la différence a lieu aux quatre coins du globe et est menée à chaque par de grands groupes en raison des coûts inhérents à ce type de recherche.

Recharge de batterie : la fin prochaine d’une contrainte ?

Aujourd’hui, un des enjeux principaux est la recharge des batteries électriques. Trop long, le temps de recharge est un frein pour de nombreux automobilistes qui n’apprécient pas la contrainte de devoir relier leur véhicule à une borne pendant des heures. Et ce d’autant plus que les bornes restent encore rares en France. Le Gouvernement table sur 400 000 bornes de recharge publique d’ici à 2020, mais le pari est peut-être un peu trop ambitieux. C’est là qu’interviennent les sauts technologiques proposés par les industriels.

Ainsi, le constructeur Ford a mis au point une recharge sans fil dont l’utilisation est enfantine. Une avancée parmi bien d’autres car l’idée de construire des autoroutes électriques en France et en Grande-Bretagne fait son chemin. Caen pourrait être relié à Paris par une autoroute qui permet aux voitures électriques de se recharger lorsqu’elles roulent. Le projet n’en est qu’à ses débuts mais signe l’entrée dans une aire d’autonomie presque illimitée pour l’électrique. A moins que l’arrivée des supercondensateurs ne vienne remettre en question le principe même de la batterie. Si cette solution parvient à être dupliquée à l’échelle industrielle, elle deviendra la norme commune à tous les constructeurs automobiles pour proposer des véhicules entièrement écologiques et abordables.

Les solutions offertes par la recherche scientifique sont multiples et seules quelques unes sauront changer durablement la manière dont sont pensés les déplacements écologiques.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print

Leave a Reply